La rénovation de mur intérieur

Avec le temps, les murs intérieurs commencent à se ternir et à perdre en éclat. Une rénovation s’impose de ce fait pour les redorer. Mais la technique va différer en fonction du niveau d’usure, mais surtout des caractéristiques du mur.

Une analyse des défauts

Afin de définir le meilleur traitement, il est indispensable de faire une étude approfondie de l’état des façades internes. Est-ce que le mur accuse des fissures ? Y a-t-il effritement ? Est-ce que le papier peint se détache ? Cela va alors permettre de définir toutes les interventions à faire pour obtenir un résultat efficace. Le recours à un spécialiste des travaux de peinture s’impose dans la réalisation de ce diagnostique pour cibler tous les anomalies et conseiller des meilleures solutions de rénovation.

Une réparation éventuelle

Avant de songer à peindre ou à enduire, il est obligatoire de traiter les problèmes du mur. En cas d’infiltration d’eau par exemple, vous devez alors vous occuper de la source du problème pour avoir la garantie que la rénovation de mur intérieur puisse être durable. De même, n’hésitez pas à combler les trous, à décaper les peintures écaillées, et ainsi de suite.

Aplanir le mur

Dans certaines situations, le mur peut présenter des ondulations, des creux quasi imperceptibles, etc. Pour un style parfait, vous devez alors vous assurer de la planéité de la surface. Ainsi, un aplanissement au plâtre est la meilleure solution. Pour une bonne adhérence du plâtre, la surface doit être humidifiée. Le plâtre à prise lente est préférable si vous souhaitez obtenir un résultat efficace. Règle de maçon ou platoir, servez-vous de l’outil d’aplanissement qui convient en fonction de la taille de la surface.

La rénovation par enduit

Une fois le mur aplani, vous pouvez désormais passer à l’application de l’enduit. Mais avant tout, veuillez préparer le support en faisant un ponçage. Cela va maximiser l’adhérence de l’enduit, mais surtout décaper les derniers résidus qui se trouvent en surface : résidus de colle, peinture écaillée, etc.

Servez-vous d’abord d’un enduit de rebouchage afin de combler les trous isolés. Mettez ensuite l’accent sur un enduit de lissage afin de traiter les petits défauts et pour avoir une parfaite homogénéité de l’ensemble. Terminez par un ponçage avec un abrasif fin, ce qui donnera un aspect lisse.

Les travaux de finition

Pour finir, vous pouvez choisir d’appliquer un revêtement de finition. Optez pour une peinture qui permet à la fois d’ornementer l’intérieur tout en protégeant au mieux les murs. Il vous est également possible d’appliquer directement une couche de vernis protecteur si vous désirez conserver le style brut de l’enduit.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *