Les 3 critères indispensables de l’estimation immobilière

Les 3 critères indispensables de l’estimation immobilière

Pour vendre rapidement et optimiser ses gains, faire estimer sa maison ou son appartement est une étape clef de la vente d’un logement. Que vous décidiez de le faire vous-même ou que vous confiiez cette prestation à un professionnel de l’immobilier, il est toujours de bon ton de connaître les tenants et aboutissants de la pratique. Voici donc les 3 critères indispensables à une bonne estimation.

La surface et les prix du parc immobilier de votre commune

La surface de votre logement est le principal critère pour définir son prix. Sans surprise, plus un logement est spacieux, plus il sera vendu cher.

Attention tout de même, cela ne fonctionne pas forcément sur la superficie totale de votre lieu d’habitation. Ainsi, si vous possédez une belle maison mais que son terrain est jugé trop petit ou à l’inverse trop grand par rapport à la surface d’habitation, cela ne fera pas augmenter son prix de vente.

Pour estimer le prix au m² de votre logement, il est important de prendre en compte son adresse exacte. En effet, certaines communes ou département sont plus cotés que d’autres. Cela peut même aller dans le détail du quartier : un logement situé sur les Champs-Elysées aura par exemple plus de valeur qu’à Barbès.

Pour connaître le prix au m² des logements de votre commune, pas besoin de sortir la boule de cristal et de laisser place aux suppositions : des outils en ligne existent pour vous donner une idée des prix des logements vendus dans la commune désirée. Le site https://barometre.immobilier.notaires.fr/ est ainsi très utile pour connaître l’état du marché immobilier de sa ville.

L’emplacement et l’environnement du bien à vendre

Pour une estimation au plus juste, l’emplacement et l’environnement du bien à vendre sont également à prendre en compte.

Ainsi, un logement situé en rez-de-chaussée côté rue verra son prix au m² baisser de 15% à 25%, tout comme s’il est situé au premier étage avec des commerces ouverts la nuit. Inversement, un appartement situé à partir du 3ème étage et au-delà gagne 2,5% par niveau.

Pour une maison comme un appartement, un vis-à-vis de moins de 10 mètres fait perdre en moyenne 10% sur le prix au m² du logement. A contrario, une belle vue peut faire grimper ce prix de 20%, tout comme si le logement possède une double orientation de qualité.

Concernant l’environnement du bien immobilier à vendre, il s’agit donc principalement des services à proximité. Si le logement est situé dans un quartier dynamique avec des commerces, des écoles et des cliniques, le logement aura par exemple plus de valeur que s’il est isolé.

A noter, dans le cas des maisons, si cette dernière possède une servitude de droit de passage non constructible, le prix au m² de l’habitation peut baisser de 5% à 10% en moyenne.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *