Le ramonage de chauffage

Le ramonage de chauffage

Qu’il s’agisse d’une cheminée, d’un poêle à bois, d’une chaudière à gaz, au fioul, au charbon ou autres, le ramonage de vos systèmes de chauffage est obligatoire. Pourquoi ? Quelle est la réglementation ? Comment le faire ? A qui le confier ? Voici, en quelques lignes, les réponses à toutes ces questions.

La loi l’exige

L’entretien de tous conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou amovibles est obligatoire selon l’article 31 du règlement sanitaire départemental type (RSDT). Le ramonage, selon la loi (Art 37 et 40 de l’Ordonnance de Police du 5 mai 1974), doit être réalisé deux fois par an. Cependant, votre assureur ou votre municipalité peut réglementer cette fréquence en fonction de votre consommation de bois. Si vous consommez moins de 5 cordes de bois, vous devez faire un ramonage annuel. Si vous consommez plus de 5 cordes de bois, vous êtes soumis à un ramonage bisannuel. Le ramonage est également exigé en cas de tubage du conduit de votre chauffage et avant toute utilisation après l’aménagement du chauffage.

Les avantages du ramonage

Ces réglementations ont pour but d’assurer le meilleur fonctionnement et la durabilité de vos appareils de chauffage. Elles consistent à limiter les pannes, à prévenir les dysfonctionnements et à vous faire profiter d’une grande économie d’énergie et de réduire ainsi votre facture énergétique (7 à 10%). Le ramonage permet également d’assurer votre sécurité. Il évite les risques d’incendies et d’intoxication au monoxyde de carbone. Bénéfique pour l’environnement, le ramonage réduit la pollution et l’émission de gaz à effet de serre.

Le processus de ramonage

Le ramonage est une opération simple mais qui requiert beaucoup de minutie et d’habileté. En premier lieu, vous devez vérifier l’état, la nature et la géométrie du conduit de raccordement de votre chauffage, vérifier la pression hydraulique et contrôler puis régler les organes de régulation.

Il ne faut pas oublier de vérifier les dispositifs de sécurité et le circulateur et prendre les mesures teneur O2 et CO2. Ensuite, il est nécessaire de nettoyer le corps de chauffe en utilisant une brosse métallique, un aspirateur ou une balayette. Enfin, il faut procéder au nettoyage du conduit, du brûleur et du filtre. Vous devez vous équiper d’un hérisson et de cannes.

Ces étapes de nettoyage permettent de débarrasser de tous les déchets accumulés (suies, cendres, dépôts…).

Faire appel à un professionnel

Vous pouvez réaliser l’entretien et le nettoyage de votre système de chauffage par vos propres moyens. Il suffit de vous munir du matériel adéquat et de connaître les étapes indispensables.

Cependant, le ramonage doit obligatoirement être effectué par un professionnel inscrit au registre du commerce et agréé par l’organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (OPQCB). En effet, lui seul est en mesure de vous délivrer un certificat de ramonage réclamé par vos assurances en cas de sinistres. De plus, fort de son expérience et de son savoir-faire, il reste un prestataire fiable. Il vous garantit un travail propre, soigné et efficace. Il vous garantit également un ramonage respectant les normes environnementales en vigueur.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *