Les clés de réussite pour vendre son terrain au meilleur prix

Les clés de réussite pour vendre son terrain au meilleur prix

Trouver de potentiels acheteurs pour un projet de vente de terrain peut s’avérer être une tâche compliquée. Pour faciliter l’opération, il est judicieux de procéder méthodiquement. Différentes étapes doivent être respectées pour être sûres de céder rapidement le domaine.

Vendre son terrain soi-même

En décidant d’entreprendre seul les démarches, le propriétaire doit être prêt à effectuer toutes les tâches importantes. On peut citer entre autres le filtrage des appels et des mails, la gestion des visites et la publication de l’annonce. Cette opération demande donc de la disponibilité et de l’énergie.

Toutefois, cette méthode peut s’avérer être économique, car elle ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Néanmoins, il arrive de perdre de l’argent si les étapes clés ne sont pas respectées. Pour en savoir plus sur le sujet, il est judicieux de consulter le site https://vendre-un-terrain.be/.

Se renseigner sur le plan d’urbanisme

Le premier réflexe que doit avoir le propriétaire est de se rendre à la mairie pour vérifier la faisabilité du projet. Pour cela, il est indispensable de consulter le plan local d’urbanisme. Ce sera également l’occasion de se renseigner sur les démarches à entreprendre. Il se peut que le projet de vente ait besoin de plusieurs autorisations. La commune pourra dans ce cas vous orienter sur les étapes à suivre.

Procéder au bornage du terrain

Cette opération est importante pour limiter le terrain par rapport à ceux qui l’entourent. Elle évite également les éventuels litiges avec le voisinage. Le bornage requiert généralement l’intervention d’un géomètre-expert. Mais, il est aussi possible de le faire soi-même. Cette délimitation est nécessaire pour que le futur acquéreur puisse avoir un aperçu de la surface du terrain à vendre. Le professionnel se chargera également de constituer un document d’arpentage utile pour définir les nouvelles parcelles.

La valorisation du terrain

Une fois le bornage terminé, le propriétaire est amené à estimer la valeur du terrain. Cette dernière doit être précise pour attirer les potentiels acheteurs. D’une manière générale, la fixation d’un prix du bien immobilier demande l’intervention d’un notaire ou d’un agent immobilier. Mais, il est possible de le faire soi-même en se référant aux tarifs appliqués dans la région où se trouve la parcelle de terre. Par ailleurs, d’autres paramètres doivent être considérés dans le calcul. On peut citer entre autres :

  • La forme du terrain
  • Les facilités de raccordement aux réseaux (eau, électricité, téléphone, etc.)
  • Les possibilités de raccordement au tout-à-l’égout
  • L’emplacement du terrain

Les autres éléments à prendre en compte

Le projet est souvent accompagné de plusieurs documents obligatoires. Sans ces pièces, la vente ne peut pas s’effectuer. Il s’agit de la copie de vente, ou du titre de propriété, les procès-verbaux de bornage. Il est important de réaliser un diagnostic technique également sur les risques naturels. Il faut noter aussi qu’avant de faire la transaction, il est judicieux de signer d’abord un avant-contrat de vente. Les conditions de délivrance ainsi que le permis de construire y sont mentionnés.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *