Bien acheter un bien immobilier a Koh Samui

Bien acheter un bien immobilier a Koh Samui

Koh Samui est une île au paysage luxuriant, elle est une destination touristique prisée grâce à ses attractions uniques et ses magnifiques plages, mais cette île, qui est la deuxième plus grande île de la Thaïlande a aussi de nombreuses qualités qui persuadent des étrangers de s’y installer définitivement.

Son climat est clément pour toutes sortes d’activités en plein air, sa saison pluvieuse dure à peine un mois, ce qui est court pour la région et cette île possède l’un des plus grands aéroports de Thaïlande, facilitant son accès.

Cependant, avant de vous jeter sur les premières annonces de ventes, nous vous conseillons de vous renseigner sur les lois Thaïlandaises qui peuvent être assez particulières.

Peut-on acquérir des biens en Thaïlande ?

Être le propriétaire d’un bien immobilier à koh samui ou en
Thailande est plus compliqué qu’en Europe ou aux états-unis. En effet, il est illégal pour tout étranger de posséder des biens immobiliers. C’est une particularité légale gênante mais pas insurmontable, tout dépend de ce que vous voulez acquérir.

Si vous avez l’intention d’acheter un appartement, vous pouvez être rassuré, depuis 1979, loi du condominium act permet aux acheteurs étrangers de toutes nationalités d’acheter un appartement en nom propre et de disposer de façon illimitée de la propriété de leur bien.

Quelles sont les conditions pour acheter un bien ?

Certaines conditions doivent tout de même être respectées: La résidence en question doit être de type condiminium offrant la pleine propriété, Il faut aussi que 49% de la surface habitable n’ait pas déjà été vendue à des étrangers, les fonds couvrant l’achat doivent être transférés en intégralité depuis l’étranger et en devises étrangères, l’émetteur ou le destinataire de ces fonds doit être le futur propriétaire.

En remplissant ces conditions, vous pourrez devenir l’heureux propriétaire d’un appartement à Koh Samui, ou ailleurs en Thaïlande.

bien immobilier

Cependant, si vous voulez être le propriétaire d’une villa à Koh Samui, ce ne sera pas aussi simple. Pour votre villa, vous devrez posséder un terrain et c’est là le problème car les étrangers peuvent posséder le bien construit mais pas le terrain lui-même.

Il existe une exception à cette règle, mais elle est loin d’être accessible à tout le monde, les étrangers ayant investi et maintenu un investissement de 40 millions THB (1 millions d’euros) en Thaïlande pendant 5 ans pourront recevoir l’autorisation d’acheter un terrain pour usage résidentiel, aussi large qu’un raï ou 1600 m² en leur nom propre.

En dehors de cette exception, vous pouvez chercher à obtenir un leasehold, un contrat de location, pour une maison ou une villa sur une période de 30 ans renouvelable. Ce contrat devra être enregistré auprès du Land Department Thaïlandais pour être considéré comme légal.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *